Sicile Mon Amour

Conseils, astuces et bons plans pour voyager en Sicile

8 douceurs siciliennes à déguster

8 douceurs siciliennes à déguster

Les douceurs siciliennes sont réputées dans le monde entier et la pâtisserie sicilienne est l’une des meilleures d’Italie (à mon avis, seule la pâtisserie napolitaine peut rivaliser dans la qualité et la diversité de douceurs).

Plonger dans la pâtisserie sicilienne c’est comme faire un voyage dans l’histoire : se promener à l’époque de la domination arabe de l’île (des nombreux desserts ont été importées ou sont inspirés de la culture arabe) ou imaginer la vie dans les couvents cloîtrés au cours des siècles (où beaucoup des recettes sont née). Pour le plus grand plaisir de tous les gourmands, voici ma liste de douceurs siciliennes à déguster absolument.

L’incontournable : il Cannolo

Il cannolo

Sans doute les cannoli font partie des spécialités les plus connues de la pâtisserie sicilienne. À l’origine, les cannoli étaient préparés à l’occasion du carnaval, mais comme beaucoup de sucreries traditionnelles, ils sont désormais consommés à chaque moment de l’année. Leur nom est lié aux cannes de bambou autour desquels étaient enroulés les  » gaufres  » pour qu’elle prennent leur forme typique. Quant à leur origine, la légende veut que la recette ait été crée par les femmes du Harem de Caltanisetta en époque sarrasine. Traditionnellement farcis à la ricotta de mouton, aujourd’hui ils existent de nombreuses variantes (à la pistache, à la crème anglaise, au chocolat, etc.).

Parfait pour l’été : il Gelo di Mellone

Gelo di Mellone | Recettes sicilienne | Sicile Mon Amour
Gelo di Mellone
photo @stefaniaimperatrice

Ce n’est qu’un des membres de la grande famille sicilienne de Geli (plur. de gelo). Des desserts frais, parfaits pour l’été, en fait il s’agit des puddings à base strictement de fruits frais ou, à la limite, aromatisés aux épices ou au café. Je vous avais partagé la recette du Gelo di Mellone dans cet article.

Le gâteau sicilien par excellence :
la Cassata

Cassata Siciliana | Douceurs siciliennes | Sicile Mon Amour
Cassata Siciliana

Le gâteau sicilien traditionnel, à base de ricotta de mouton sucrée, de génoise, de pâtes d’amande et de fruits confits. Les origines, comme pour les cannoli, semblent remonter à la domination arabe; en fait, ce sont les Arabes à avoir introduit la plupart des ingrédients de ce dessert à Palerme, (la canne à sucre, le cèdre, le citron et l’amande elle-même).
Initialement la cassata était préparée uniquement à Pâques, puis elle s’est généralisée tout au long de l’année également grâce à un document du Synode des évêques siciliens de 1575, où elle est définie comme « indispensable pendant les vacances ».

L’ancêtre de la glace : la Granita

Granita | Douceurs siciliennes
Granita
Photo @ileniasquadrito

Considérée parmi les ancêtres de la crème glacée, la granita n’est pas un sorbet, même si elle souvent confondue avec ce dernier. En fait, il s’agit d’un composé liquide semi-congelé à base d’eau, de sucre et de jus de fruits – bien que d’autres ingrédients tels que le lait d’amande, le café, la pistache et le cacao soient également répandus. Comme pour beaucoup d’autres douceurs siciliennes, les origines de la granita sont considérées comme arabes. Ce sont les Arabes qui ont importé la recette du sherbet, une boisson aromatisée aux fruits glacées, pour préparer laquelle à Catane on utilisait la neige présente sur les pentes de l’Etna mélangée à du sel marin. Aujourd’hui, la granita est consommée pendant l’été ensemble avec des brioches, au petit déjeuner ou comme déjeuner.

L’art du trompe-l’œil : la Frutta Martorana

La frutta Martorana - Sicile Mon Amour - Douceurs Siciliennes
Frutta Martorana
Bar Orchidea, Barcellona Pozzo di Gotto

Originaire de Palerme, mais désormais répandue partout en Sicile, la Frutta Martorana est typique de la Fête des morts – bien qu’il soit possible la trouver à tout moment de l’année. Cette douceurs sicilienne à base de pâte d’amande et de miel imite à la perfection les fruits (et les légumes). Au goût on dirait une version plus sucrée du massepain. Je vous racconte l’histoire de la recette dans cet article.

Le dessert sicilien de Noël : il Buccellato

Traditionnellement consommé dans la période de Noël, cet ancien dessert sicilien a un nom qui derive du latin : buccellatum, soit « destiné è être grignoté ». Il s’agit d’une pâte brisée farcie avec un mélange à base de figues sèches, de raisins secs, d’amandes, d’écorces d’orange et d’autres ingrédients tels que citrouille confite, pépites de chocolat etc. Recouvert de glaçage ou de sucre glace ou de fruits confits, le Buccellato se cuit au four.

Douceurs siciliennes : le Crispelle di riso al miele

Crispelle di riso e miele | Sicile Mon Amour
Crispelle di riso al miele

Le dessert sicilien typique de la fête des pères, du moins à Catane. Le Crispelle di riso al miele sont faites avec un mélange de riz cuit au lait avec du sucre et de la cannelle (une sorte de riz au lait). Cette pâte est ensuite frite et recouverte de sucre en poudre et d’un mélange de miel et de jus d’orange.

Il cioccolato di Modica selon la recette aztèque (ou presque)

Cioccolato di Modica | Sicile Mon Amour
Cioccolato di Modica

Il cioccolato di Modica est obtenu à partir d’un traitement «à froid» particulier du chocolat, traitement d’origine aztèque – ou presque. En fait, ce sont les Espagnols qui ont importé le procès de transformation des fèves de cacao typiques des peuples aztèques en Sicile pendant la domination du XVIe siècle. Cependant, selon les sources les Aztèques consommaient du chocolat en forme de boisson et sans sucre, tandis que il cioccolato di Modica se présente sous forme de lingot et avec des cristaux de sucre. Aujourd’hui des milliers de variantes ont été ajoutées aux versions traditionnelles à la vanille et à la cannelle.

Douceurs siciliennes : ce n’est pas encore fini !

Je sens déjà la révolte des Siciliens prêts à m’accuser d’avoir omis de nombreux autres douceurs siciliens sur cette liste… il tronco al limone, le dita di apostolo, i sospiri di monaca, le paste di mandorla, i nacatuli eoliani, il trionfo di gola, lo zuccotto, i pezzi duri, gli ‘mpanatigghi, le rame di napoli, le cassatelle di Agira, la cuccìa di Santa Lucia, et je pourrais continuer encore et encore.

Si vous aimez les desserts, je vous invite à ne pas vous arrêter à la dégustation de ces 8 douceurs siciliennes, et à continuer la découverte des spécialités sucrée typique de Sicile dans une pâtisserie lors de vos vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *